SOCIAL RECRUITING

Le recrutement s’effectuait à l’origine par le bouche à oreilles. Cette activité par nature sociale retrouve son sens dans l’émergence des réseaux sociaux. Nous parlons donc aujourd’hui  de social recruiting, de digital recruiting ou encore de recrutement 2.0. Facebook, LinkedIn, Twitter et bien d’autres peuvent être alors utilisés pour accroître sa marque employeur (notion devenant prépondérante) ou comme outil de recrutement. Avec une large sélection de possibles candidats, actifs comme passifs, les recruteurs sont intrigués, voire intéressés. 

A travers cette nouvelle étude de l'Observatoire SIRH, nous tenterons de déterminer de quelle manière les entreprises et les chercheurs d'emplois arrivent à se rencontrer sur les réseaux sociaux. Les entreprises doivent-elles aujourd’hui s’adapter à ces nouveaux canaux ?  Ces nouveaux outils sont-ils véritablement efficaces ? Les utilisateurs sont-ils prêts à joindre vie privée et vie professionnelle sur la toile ?  

L'idée est de mesurer le degré d'adoption de ces "nouvelles méthodes" de recrutement : les recruteurs en entreprise sont-ils prêts à exploiter ces nouveaux canaux créés par les nouvelles technologies ? Quels comportements faut-il adopter pour les candidats potentiels (actifs ou passifs) en termes d'empreinte numérique face à ces nouveaux usages du recrutement ? ...

 

Prenez quelques minutes pour participer au sondage en ligne.

 

Participez à notre sondage en cliquant sur ce lien